banniereAP

Les différents modes de reproduction chez les poissons - Articles Aqua-Passion.com

articles_arrow Articles Aqua-Passion.com -> Reproduction -> Les différents modes de reproduction chez les poissons
Les différents modes de reproduction chez les poissons
Description: Par JM8021

Nos poissons ont des modes de reproduction différents suivant les espèces.

On peut distinguer :

Les ovovivipares : (Guppies, Platies, Mollies, Xipho…)

La fécondation est interne grâce à  l’organe copulateur des mâles, le gonopode, qui résulte de la transformation des rayons de la nageoire anale.

Ces poissons portent des œufs qui éclosent juste avant ou après être sortis de la mère et donnent des alevins prêts à  se débrouiller seuls. On peut assister aux naissances et ainsi voir un alevin sortir queue ou tête la première ou alors sortir en boule et se déplier d’un coup.

Il n’y a aucun soin aux alevins qui sont des proies potentielles.

Les femelles peuvent stocker de la semence et donner ainsi naissance à  plusieurs portées d’alevins même sans présence d’un mâle. C’est aussi pour cela qu’il est quasiment impossible de savoir qui est le père des alevins naissant dans un aquarium surtout si les femelles viennent du commerce.

L’intervalle entre deux pontes varie de 3 à  5 semaines selon l’espèce, la température, l’environnement.

Les poissons doivent être maintenus à  raison d’un mâle pour 3 ou 4 femelles, il n’y a pas de couples.

’ 

Les vivipares : (Goodéidés ex Xenotoca…)

Ici aussi la fécondation est interne.

Il y a présence ici d’un « cordon ombilical » qui relie l’alevin et la mère. Il n’y a pas de soin aux alevins qui naissent également autonomes.

L’intervalle entre deux pontes est le même que pour les ovovivipares.

Les poissons doivent être maintenus à  raison d’un mâle pour 3 ou 4 femelles, il n’y a pas de couples.

’ 

Les ovipares :

La fécondation est pour tous ces poissons externe. La femelle pond les œufs et le mâle les féconde immédiatement. Les pontes peuvent se succéder toutes les semaines quand il n’y a pas d’élevage de petits. Les alevins sont plus petits et seront nourris une fois leurs réserves vitellines épuisées c'est-à -dire à  la nage libre.

Il y a différents types d’ovipares :

Les pondeurs en eau libre : (Characidés, Cyprinidés….) qui pondent en pleine eau et dans les touffes de plantes et abandonnent des œufs par centaines. Il n’y a pas de soin aux œufs qui peuvent servir de repas aux adultes. A noter que certains œufs (Characidés) sont lucifuges et ont donc besoin d’obscurité pour se développer.

Dans cette catégorie de pondeurs, on peut rajouter ceux qui collent leurs œufs (vitre, plantes) en les abandonnant toujours. (Corydoras, Rasbora). Copella arnoldi quand à  lui colle ses œufs hors de l’eau…

Les poissons pondent à  plusieurs avec un ratio-mâle femelle qui varie selon l’espèce, il n’y a pas de couple.

corydoras

Les pondeurs sur substrat découvert : (Cichlidés) : Ici, le couple pond sur une pierre, racine, plante, le sable ou autre (vitre, filtre, chauffage…durs ou à  la coque les œufs ?? lol). Les parents surveillent les œufs et les alevins qui naissent au bout de quelques jours et nagent encore quelques jours plus tard. Les parents protègent le territoire et la descendance contre tout intrus et déplacent les alevins souvent à  l’éclosion puis les promènent dans l’aquarium durant la nage libre. Ce n’est que quelques temps plus tard que les jeunes seront chassés par les parents qui pondront à  nouveau.

A noter le cas particulier des Discus et Uaru qui nourrissent leurs alevins durant les premiers temps avec un mucus sécrété par leur peau. Les alevins picorent leurs parents.

Ici, les poissons sont en couple ou en harem.


Les pondeurs sur substrat caché : (Cichlidés, Ancistrus, Tateurndina..)

Ils pondent dans une anfractuosité de roche, une noix de coco ou autre. Il y a également surveillance et accompagnement des alevins (Cichlidés) ou juste surveillance des œufs (Ancistrus).

 tateurdina

Les pondeurs en nids de bulles : (Betta splendens (Combattant), et les gouramis : Trichogaster, Trichopsis, Colisa) :

Ici, le mâle construit un nid en enrobant des bulles d’air avec de la salive et rajoute des débris végétaux pour ancrer le tout. La femelle est invitée à  pondre et les poissons s’enlacent sous l’édifice. Les œufs tombent et sont récupérés pour être soufflés dans le nid.

Les incubateurs buccaux : Les poissons pondent en couple sur un substrat mais un des parents prend les œufs en bouche, puis les alevins et les protège ainsi. Les alevins sont repris en bouche pendant une durée variable selon l’espèce au moindre danger.

’ 

Les Killies : Je mets ces poissons à  part car ils n’entrent pas vraiment dans les catégories ci-dessus. Les poissons pondent quelques œufs chaque jour. On distingue les non annuels et les annuels.

Les non annuels pondent ainsi tous les jours et les œufs éclosent au fur et à  mesure.

Les annuels pondent aussi tous les jours mais sur une période. Dans la nature, ces poissons vivent dans des mares qui s’assèchent à  la saison chaude et périssent. Les œufs restent humidifiés mais un peu à  l’air libre et éclosent à  la saison des pluies suivante. Donc, pour obtenir des alevins, il est conseillé de laisser pondre les poissons dans la tourbe, de récupérer le tout et de le garder hors de l’eau mais humide le temps nécessaire. Puis il faut remettre les œufs à  l’eau pour l’éclosion.

Voir l'article sur la reproduction des killies.

par jm8021, 16/06/2005 - 08:52:29, Commentaires(4)
dernière modification par adramalech, 31/10/2008 - 21:46:25
Votes: 7/10 ( 4 votes )
Commentaires
p117
31/03/2010 - 09:54:02
bien
Petzouillette
19/03/2006 - 19:18:37
Mille merci pour ce bel article.
BRAVO
inconnu
24/01/2006 - 20:55:20
Très bien cet exposé merci
novicebx
02/07/2005 - 14:58:58
merci pour cet article que j'aurai adoré trouver lorsque je débutais.
trés bon compte rendu, bravo
Page 1


Copyright (c) 10/05/03 Aqua-Passion. Tous droits réservés.
http://www.Aqua-Passion.com ( Site d'Aquariophilie ) Reproduction partielle ou entière interdite.
CopyrightDepot.com n°00034426