giorgio

L'ALIMENTATION EN AQUARIUM

99 messages dans ce sujet

Header : L'alimentation en aquarium

Membres : giorgio

Date : 23 luglio 2004 à  00:00:00

Un peu long à  lire, mais j'espère interessant.

L’ALIMENTATION EN AQUARIUM

Les aquariums sont des environnements restreints par rapport à  ceux, naturels, d’où proviennent nos poissons. Cette condition met à  rude épreuve l’efficacité des systèmes de filtration ainsi que la constitution de repas complets et équilibrés. Dans le premier cas, la technique a fait de grands progrès, fournissant aux passionnés que nous sommes, des installations d’une grande efficacité, pour un encombrement minimum. En ce qui concerne l’alimentation, le problème est plus compliqué, étant donné que les poissons ont des exigences différentes, qui varient en fonction de l’espèce, la taille et le lieu d’origine. Dans la nature, la nourriture disponible est très variée en terme de qualité, les poissons peuvent ainsi choisir celle qui leur est le plus appropriée. Il est donc très peu probable d’y constater des carences ou des excès alors qu’en aquarium, au contraire, si l’on utilise pas de la nourriture enrichie, on peut facilement en constater. Dans l’aquarium, les poissons n’ont pas la possibilité de choisir, ils doivent satisfaire leurs besoins alimentaires en puisant dans ce qui leur est offert. De ce fait, sans un programme alimentaire précis élaboré par vos soins, ils peuvent souffrir, avec le temps, de carences ou au contraire d’excès qui mettent en danger leur santé. Il est par conséquent nécessaire pour leur bien-être de disposer d’une ration quotidienne riche et nourrissante, constituée d’une forte proportion d’éléments essentiels : vitamines, minéraux , acides gras, etc…

La majorité de nos poissons sont omnivores (ils se nourrissent de plusieurs sortes d’aliments), mais certains sont herbivores (nourriture à  dominante végétale), d’autres encore sont carnivores (les prédateurs) et ont besoin d’une alimentation à  base de petites proies. Les poissons végétariens possèdent un appareil digestif long et complexe, nécessitant des aliments riches en fibres et en hydrates de carbone qui « brossent » l’intérieur et maintiennent actifs le processus de digestion. A l’inverse, les poissons carnivores ont un appareil digestif plus court, avec un estomac large et puissant qui utilise au mieux les aliments riches en protéines et en graisses animales. Ces différences montrent pourquoi les poissons purement carnivores peuvent être nourris avec des proies , 1 à  2 fois par semaine, alors que les poissons à  tendance végétarienne doivent continuellement s’alimenter avec des micro-algues et des végétaux. Il est intéressant de noter que, en fonction du régime alimentaire adopté, les poissons peuvent modifier leur appareil digestif, s’adaptant à  des aliments différents de ceux spécifiques à  leur régime. Toutefois, avec le temps, ceci peut aussi conduire à  l’apparition de déséquilibres et de carences, liés au difficultés de digestion. Il est parfois bénéfique d’administrer aux poissons de la nourriture particulièrement nutritive, enrichie en vitamines et en oligo-éléments, afin de faire face aux périodes critiques causées par les maladies et le stress.

Il est également important de tenir compte de la place occupée par les poissons au sein de l’aquarium. La forme de leur corps et la forme de leur bouche nous renseignent clairement sur la façon dont ils ingèrent la nourriture. Pour les poissons de surface, prévoir de la nourriture flottante ; pour les poissons qui nagent en « pleine eau », de la nourriture en suspension ; et pour les poissons de fond, de la nourriture de fond naturellement .Il ne s’agit toutefois pas d’une organisation absolue et définitive puisqu’en effet, dans l’aquarium, à  cause des dimensions limitées, il n’existe pas de réelle distinction entre la surface et le fond. Les poissons nagent facilement d’une zone à  l’autre, à  la recherche de nourriture. C’est pour cette raison que l’aliment qui sert de « ration de base » doit flotter dans un premier temps, puis descendre lentement pour enfin se poser sur le fond sans se désagréger. L’alimentation de base, constituée d’aliments complets enrichis en vitamines et oligo-éléments, est la solution idéale pour éviter les carences et les excès. Si vous le désirez, vous pouvez compléter le régime alimentaire de vos poissons avec d’autres aliments plus particuliers ou même, avec certains aliments qui se trouvent sur votre table. Dans ce cas, il est fondamental de respecter un dosage et de se limiter à  quelques bouchées, 2-3 fois par semaine. Courgettes, salade, carottes bouillies, viande maigre en petits morceaux, crevettes, moules, parmesan, petits pois, ou encore haricots écossés et bouillis sont quelques exemples.

Observer les poissons durant leur repas, permet de puiser des informations intéressantes concernant leur état de santé, leur vitalité et leur comportement. Les poissons sans appétit, décolorés, stressés ou apeurés sont en effet, à  ce moment là , facilement identifiables et peuvent éventuellement être soignés.

Rappelez-vous que : nourrir correctement pour avoir des poissons sains et robustes ne veut pas dire donner beaucoup à  manger mais, au contraire, donner peu à  manger et le donner bien. Cela peut paraître étonnant mais l’alimentation excessive des poissons est la principale cause d’échecs. Les aliments doivent nourrir mais ils ne doivent pas polluer l’eau. Un programme alimentaire est correct s’il satisfait les besoins des poissons et s’il respecte l’équilibre bio-chimique de l’aquarium.

Il est aussi conseillé de respecter les règles suivantes : ne jamais toucher la nourriture avec les mains ; ne pas acheter de boîtes trop grandes (durée de conservation maximale : 1 mois) ; ne pas conserver la nourriture à  l’air libre (mais dans une boîte hermétique) ; vérifier la date de péremption ; donner à  manger une quantité de nourriture qui peut être absorbée en quelques minutes (3 ou 4 maximum) ; habituer les poissons à  manger plusieurs sortes d’aliments différents ; ne pas donner à  manger quand l’éclairage est éteint et… Bon appétit à  tous vos poissons.

giorgio

Traduit par : Aurélie .M,

ally

Poitier - France

23/07/2004

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

très intéressant... :livre:

qu'apporte exactement le parmesan? :blink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Courgettes, salade, carottes bouillies, viande maigre en petits morceaux, crevettes, moules, parmesan, petits pois, ou encore haricots écossés et bouillis sont quelques exemples.

Merci Giorgio.

je sais, maintenant, ton clavier l'écrit tout seul tellement tu l'as déjà  écrit.........

Il est vrai que je ne mettais jamais de salade, courgette, ...............de peur de poluer mon aqua mais je vais changer tout çà  et faire comme tu le préconises et je pense que personnellement, non seulement mes poissons auront une alimentation encore plus variée mais mes plantes se porteront d'autant mieux..... ;)

Plus de grognotage :marteau:

Modifié par flash

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tres interéssent giorgio justement j'allais faire un sujet a se propos mais la tout est clair :D :blink: juste une petite question en plus que pense tu des distributeurs auto de nourriture???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tres interéssent giorgio justement j'allais faire un sujet a se propos mais la tout est clair  :D  :blink: juste une petite question en plus que pense tu des distributeurs auto de nourriture???

<{POST_SNAPBACK}>

Bons pour quand on part en vacances c'est tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
juste une petite question en plus que pense tu des distributeurs auto de nourriture???

si je peux repondre aussi, je te dirais d'éviter au MAXIMUM, c'est trés souvent source de probléme....

sache que tu peux laissé tes poissons sans manger pendant 1-1.5 semaine sans aucun probléme.

voila :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
:-)super article giorgio, moi qui me posait plein de questions sur ce sujet. un GRAND MERCI A TOI !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un peu long à  lire, mais j'espère interessant.

J'en ai pas perdu une miette, c'est effectivement intérressant.

Pour les gens qui on essayé au début de la parution de ce post-it, vous continuez encore donner des légumes?

On est des débutants dans la famille et j'arrive pas encore vraiment a définir si je donne trop ou pas assez a manger. Pour le moment, étonnament, c'est ma fille de 10ans qui es la plus "rape" avec la nourriture...

Pour le moment on leur donne que des paillettes, mais j'ai toujours l'impression mes poissons crevent de faim.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet, très interressant, je suis comme Apollo, j'ai du mal à  definir si je donne trop ou pas asser.

Mes poissons ont toujours l'air en quete de nourriture :huh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En effet, très interressant, je suis comme Apollo, j'ai du mal à  definir si je donne trop ou pas asser.

Mes poissons ont toujours l'air en quete de nourriture :huh:

Unissons nos 2 forces pour qu'on nous aide a mieux nourrir nos poissons alors. :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour infos on ne nourrit jamais pas assez un poissons s'est plutot l'inverse :marteau:

dans la nature tous ne mangent pas a leurs faim peu importe l'especes ;-)

nos poissons sont "trop" chouchoutter dans nos aquas je dit :marteau:

Modifié par flash

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pour infos on ne nourrit jamais pas assez un poissons s'est plutot l'inverse :marteau:

dans la nature tous ne mangent pas a leurs faim peu importe l'especes ;-)

nos poissons sont "trop" chouchoutter dans nos aquas je dit :marteau:

Comme pour vous ce week-end tu veux dire???? ;-):icon_anniv::icon_anniv:

Non mais plus sérieusement, il me semblent comme par exemple mes néons n'ont pas l'air d'apprécier les paillette. Bon pour eux j'men fais pas trop car il sont bien dodu.

ou comme une femelle guppy qui est toute excitée quand il y a la nourriture, mais recrache casiment tout et d'ailleurs reste un peu maigrichonne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben moi je suis pas tout a fait d'accord avec tout.

Perso, je nourri enormément, il en a toujours été ainsi et je n'ai jamais connu d'échec pour cette cause. Mais il faut dire que je surdimentionne mes filtres et que je fait beaucoup de changement d'eau. Ca viens de l'époque ou je faisais du discus intensif et ou je parvenais a avoir des spécimen de 16 cm LS en 12-13 mois.

Maintenant tout dépend des poissons que l'on élève. Quand Giorgio parle des poissons carnivores, qui ne peuvent se nourrir que deux fois par semaine je suis pas tout a fait d'accord. Le discus est carnivore et il lui faut minimum 3 repas par jour. Par contre un phracto n'a besoin que de deux PR par semaine.

C'est pourquoi je nuance les propos de Giorgio que je trouve très (trop) généraliste. Bien se renseigner sur les poissons avant de les aquérirs.

Il est aussi bon de rappeler que de nourrir des poissons herbivore avec du carné est très mauvais! C'est une cause d'échec dans bien des cas comme par exemple de donner du vaseux a des Tropheus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Désolé mais c'est quoi du carné?
de la viande,comme le paté gaumais lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant